Les Banques Populaires répondent aux 7 grands principes de l’Alliance Coopérative Internationale qui constituent la référence internationale des coopératives.

Mais quelles différences concrètes avec les autres banques coopératives ?


Ce sont 4 piliers qui caractérisent la différence coopérative des Banques Populaires :

Un modèle coopératif transparent

Le capital des Banques Populaires appartient à ses 4 millions de sociétaires. Les membres du Conseil d’administration sont des clients locaux, engagés sur le territoire, et qui représentent les sociétaires.
Chaque année, les Banques Populaires consacrent plus de 8 millions d’euros à l’information et à la participation coopérative : que ce soit au travers des Assemblées Générales, réunions de sociétaires, club de sociétaires, lettres d’information, sites dédiés et blogs, les clients sont informés des choix de la banque et peuvent donner leur avis.

Un ancrage régional actif

Les Banques Populaires sont autonomes : les décideurs et les sièges sociaux sont en régions. Grâce à l’épargne que leurs clients leur confient, elles financent l’activité économique locale. Les partenariats qu’elles ont avec les acteurs de leur territoire, comme les Chambres de commerce, de métiers et d’agriculture, les organisations professionnelles et les CESE, permettent de renforcer le tissu économique local. Les Banques Populaires valorisent également les initiatives régionales via des prix dédiés (Stars & Métiers, Dynamique Agricole, Prix Initiatives, etc.)

Une culture entrepreneuriale agissante

Issues d’un mouvement humaniste créé il y a plus de 100 ans, les Banques Populaires ont été créées par des artisans et commerçants qui n’avaient pas accès au crédit. Cette relation à l’entrepreneuriat se retrouve dans l’expertise des conseillers, qui intervient régulièrement dans les CCI et CMA auprès des créateurs d’entreprises. Les Banques Populaires sont présentes dans les grands réseaux d’accompagnement à la création d’entreprise comme l’Aide, Initiative France et France active. Elles accompagnent 38% des entreprises françaises.

Un engagement évalué et prouvé

Comme de nombreuses structures, les Banques Populaires ont développé une démarche de Responsabilité Sociétales des Entreprises (RSE). Elles sont cependant les seules dans le secteur bancaire à avoir mis en place un outil, basé sur la ISO 26000, qui mesure, trace et restitue en euros l’ensemble des 2500 actions sociétales menées sur le territoire. Un engagement coopératif et RSE qui est évalué à plus de 36 millions d’euros sur l’année 2016 et qui concerne de nombreux domaines (insertion et emploi, éducation et recherche, économie sociale et solidaire, environnement, etc.)

C’est l’addition de ces 4 piliers qui constitue la différence coopérative Banque Populaire.